Puis-je encore accéder aux LEZ avec mon ancêtre ?

Vous le savez, les villes d’Anvers et Bruxelles, bientôt rejointes par Gand et Malines, appliquent des restrictions d’accès à leurs centres urbains en fonction des taux de pollution des voitures. Mais qu’en est-il des oldtimers ? Sont-ils aussi concernés par ces mesures ?

Puisque chaque ville belge est libre de décider des mesures d’application et des restrictions de sa propre zone à faibles émissions (LEZ), il en va de même pour les règles concernant les ancêtres : celles-ci sont très différentes d’une ville à l’autre.

Bruxelles : « oldtimer-friendly »

À Bruxelles, les oldtimers âgés de plus de 30 ans et porteurs d’une plaque d’immatriculation débutant par « O-…» ou « 1-O…), ou d’une plaque personnalisée équivalente ne sont pas concernés par les limitations de circulation de la LEZ. Ils peuvent donc accéder au centre-ville librement, sans limitation de durée ou de jours par an.

Anvers : ancêtre bienvenus… moyennant paiement.

Contrairement à Bruxelles, Anvers ne prévoit pas de dérogation d’accès à son centre-ville pour les oldtimers. Résidents et visiteurs conducteurs d’un ancêtre de moins de 40 ans doivent donc acheter un ticket d’accès journalier à la LEZ au prix de 35€/jour. Une opération qui ne peut se faire que huit fois par an au maximum. Au-delà, gare aux amendes, particulièrement salées !

Les véhicules de plus de 40 ans sont autorisés à circuler moyennant le paiement d’une redevance à tarif préférentiel. Cette autorisation d’accès via un enregistrement en ligne peut s’acheter à la semaine, au mois, au trimestre, au semestre ou à l’année. Dans ce dernier cas, il en coûtera 180€.

Gand : oldtimers au prix fort !

Dès le 1er janvier 2020, Gand aura également sa LEZ, avec des conditions d’accès très proches de celles d’Anvers, y compris en matière de restrictions concernant les ancêtres. Les véhicules de moins de 40 ans qui ne satisfont pas aux règles de la LEZ devront donc s’équiper d’un ticket d’accès journalier, au prix de 35€ avec un maximum de huit fois par an.

Les ancêtres de 40 ans et plus seront quant à eux autorisés à pénétrer dans le cœur de la ville moyennant l’achat en ligne d’un pass à la semaine, au mois, 4 mois ou à l’année. Mais les prix sont considérablement plus élevés qu’à Anvers : comptez 25€ la semaine, 345€ l’année !

Articles correspondants