Quelles sont les aides à la conduite (ADAS) à bord d’un véhicule ?

Jamais les voitures n’ont été aussi sûres ! Les véhicules modernes sont bardés de dispositifs qui visent à mieux protéger leurs occupants, mais aussi les autres usagers, tant en matière de sécurité active que de sécurité passive. De nombreux systèmes d’assistance à la conduite, rassemblés sous la bannière ADAS (Advanced Driver Assistance Systems), ont vu le jour ces dernières années, et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Voici donc un petit lexique des systèmes dernier cri, et leur utilité.

Active City Brake et Active Safety Brake

L’Active City Brake et l’Active Safety Brake sont deux systèmes d’aide au freinage d’urgence devant un obstacle. Un capteur situé à l’avant du véhicule surveille en permanence les piétons et autres véhicules, et peut actionner les freins automatiquement pour éviter une collision ou en réduire l’impact. L’Active Safety Brake est détaillé ici.

Distance Alert

Dispositif préalable à l’activation de l’Active Safety Brake, le Distance Alert envoie une alerte sonore ou visuelle au conducteur lorsqu’un risque de collision à l’avant du véhicule est détecté. Sans réaction de ce dernier, l’Active Safety Brake prend automatiquement le relais.

Régulateur de vitesse adaptatif

Le régulateur de vitesse adaptatif (Adaptative cruise control) permet de réguler automatiquement la vitesse du véhicule en fonction du véhicule qui précède. Combiné à une boîte de vitesses automatique, il peut même gérer la vitesse du véhicule jusqu’à l’arrêt. Tout cela est expliqué ici

Alerte de franchissement involontaire de ligne (AFIL)

L’un des systèmes pionniers de l’aide à la conduite, créé par Peugeot. Ce dispositif informe le conducteur de manière visuelle et sonore lorsqu’il s’approche trop près d’une ligne blanche au-delà de 80 km/h. L’AFIL Active se charge quant à elle d’appliquer automatiquement une légère correction de trajectoire pour maintenir le véhicule dans sa voie initiale. Ce dernier système, combiné au régulateur de vitesse adaptatif permet d’automatiser partiellement la conduite sur autoroute.

 Surveillance d’angle mort

Un capteur situé dans les flancs du véhicule permet d’identifier les autres véhicules et usagers situés sur les bandes adjacentes à gauche ou à droite. Leur présence est indiquée par un signal lumineux dans le rétroviseur du côté concerné, et une alarme attire l’attention du conducteur si celui-ci active le clignotant de ce côté-là.

 Surveillance de vigilance du conducteur

Deux dispositifs permettent de contrôler l’attention du conducteur au volant. Le premier est simplement un indicateur de temps de conduite, qui invite le conducteur à faire une pause après deux heures de route au-delà de 65km/h. Le second surveille la trajectoire du véhicule et évalue l’état de vigilance du conducteur en identifiant les changements de trajectoire par rapport aux marquages au sol. Si l’attention est jugée trop faible, un message d’alerte peut s’afficher sur le tableau de bord.

 

 

 

Articles correspondants