Quelles sont les LEZ en Belgique ?

Les zones à faibles émissions (LEZ) se développent partout en Europe. En Belgique, deux villes disposent déjà de la leur, mais d’autres s’ajouteront dès 2020.

Anvers a été la première ville à instaurer une zone interdite aux véhicules les plus polluants dès 2016. Une « LEZ » qui concerne tout le centre-ville ainsi que le Linkeroever. La région de Bruxelles-Capitale lui a emboîté le pas, rendant la majeure partie de son territoire inaccessible aux véhicules jugés trop peu propres.

Trois nouvelles villes en Flandre

Si ces deux LEZ sont les seuls applicables en 2019, trois autres villes flamandes gonfleront la liste très prochainement. Gand sera la première concernée puisque sa zone à faibles émissions entrera en application dès le 1er janvier 2020. Celle-ci couvrira tout le territoire intérieur au Ring R40, à l’exception de quelques axes stratégiques et accès aux parkings de dissuasion.

Malines et la commune voisine Willebroek ont également déjà annoncé préparer une LEZ. La date d’entrée en vigueur n’a pas encore été officiellement dévoilée (au plus tôt en 2021), mais les deux villes ont fait part de leur intention de travailler en commun à l’élaboration des conditions d’accès, afin de simplifier quelque peu les choses pour l’utilisateur.

Et en Wallonie ?

Un plan pour la mise en place de LEZ a été élaboré pour la Wallonie. On ne connaît pas encore les villes qui seront les premières concernées, mais on peut parier que les grandes villes, principalement Namur et Liège, seront les premières à les appliquer. Aucune date de mise en place n’a été avancée à ce jour.

Articles correspondants