Quelles sont les taxes automobiles au Luxembourg?

Le Luxembourg a l’une des fiscalités les plus légères d’Europe en matière d’automobile. Mais cela ne signifie pas que l’usage de la voiture soit exempt de taxe, dont il vaut mieux ne pas oublier de s’acquitter.

Au Luxembourg, toutes les voitures sont soumises à la taxe de circulation. Celle-ci est calculée selon les rejets de CO2 du véhicule et de son type de motorisation (diesel, essence, hybride…) avec un minimum de 30€. Ce montant minimal est applicable entre autres à tous les véhicules électriques à batterie ou dotés d’une pile à combustible; ainsi qu’à la plupart des voitures Plug-In hybrid.

Le paiement de la taxe est dû annuellement, et mieux vaut éviter tout retard pour éviter les sanctions. Ainsi, un véhicule dont la taxe reste impayée peut être immobilisé par l’Administration des douanes et accises. En outre, le non-paiement de la taxe dans un délai de 60 jours suivant l’échéance entraînera un refus de présentation dans les centres de contrôle technique.

Pour les véhicules immatriculés avant 2001 ou dont le taux de CO2 ne figure pas sur le certificat de conformité, la taxe est calculée en fonction de la cylindrée du véhicule. Le barème suivant s’applique par tranche de 100 cm3 entière ou entamée :

Cylindrée Diesel Autres carburants
1 – 1600 cm³ 6,00 € 6,00 €
1601 – 2000 cm³ 7,00 € 7,00 €
2001 – 3000 cm³ 10,50 € 9,50 €
3001 – 4000 cm³ 13,50 € 11,50 €
4001 cm³ et plus 15,00 € 12,50 €

Enfin, les véhicules ancêtres âgés de plus de 25 ans bénéficient d’une taxe réduite forfaitaire de 15€/an. Les véhicules immatriculés avant 1950 sont tout simplement exemptés de taxes.

 

Articles correspondants