Quelles sont les taxes automobiles dues en Région de Bruxelles-Capitale ?

La Région de Bruxelles-Capitale a le système de taxation le plus simple de Belgique. Celui-ci se base sur les chevaux fiscaux pour déterminer le montant des différentes taxes, mais devrait prochainement être adapté pour prendre en compte les facteurs environnementaux.

Taxe de mise en circulation

A Bruxelles, la taxe de mise en circulation est fixée sur base de la puissance en kilowatts de votre moteur. Plus votre voiture est puissante, plus chère sera donc la taxe de mise en circulation. Les montants sont identiques à ceux pratiqués en Wallonie, qui applique la même méthode de calcul.

Taxe de circulation

La taxe de circulation est déterminée par la puissance en chevaux fiscaux du moteur, elle-même calculée en fonction de la cylindrée. Plus vous aurez un « gros » moteur, plus élevée sera la taxe annuelle.

LPG

Les véhicules fonctionnant au LPG bénéficient d’une taxe de mise en circulation légèrement réduite, voire même nulle sur les véhicules neufs les moins puissants. En revanche, ils sont concernés par une taxe de circulation additionnelle.

Utilitaires

Les utilitaires profitent d’un régime particulier. Ils sont exemptés de taxe de mise en circulation et le montant forfaitaire de leur taxe de circulation est calculé en fonction de leur masse maximale autorisée.

Oldtimers

Les véhicules de plus de 25 ans bénéficient d’une taxe de circulation forfaitaire réduite.

Articles correspondants