Quelles taxes dois-je payer sur mon véhicule ?

Vous le savez, en Belgique, rouler en voiture oblige de s’acquitter de plusieurs taxes dont le calcul découle d’une compétence régionale, et varie donc selon la région dans laquelle votre véhicule est immatriculé.

Toutes les voitures personnelles sont frappées d’une taxe de mise en circulation et d’une taxe de circulation. La première est à payer une seule fois, lors de l’immatriculation du véhicule, et à chaque changement de propriétaire. Son montant est fixé selon plusieurs critères qui diffèrent en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie

La taxe de circulation est à payer annuellement et ses montants varient énormément d’une région à l’autre du pays. Bruxelles et la Wallonie utilisent encore l’ancien système de taxation basé sur la cylindrée du véhicule, tandis que la Flandre a mis en place un savant calcul prenant en compte les performances écologiques. Retrouvez tous les détails de la taxe de circulation pour Bruxelles, la Flandre et la Wallonie

Certaines catégories de véhicules bénéficient d’exonérations ou de réduction de ces différentes taxes. C’est le cas des voitures utilitaires, des voitures électriques, des voitures au LPG, des oldtimers et, en Flandre, des hybrides rechargeables, ainsi que des véhicules au gaz naturel. Ces différents régimes sont détaillés par région pour la Wallonie, la Flandre et Bruxelles-Capitale.

Articles correspondants